Rechercher
  • graveltrophy

Le Gravel Trophy dans Grazia Homme !

Mis à jour : 1 oct. 2019

Moins compétition et davantage camaraderie, le Gravel est au vélo de route ce que le trail est à la course à pied. On se surpasse autant qu'on prend de plaisir."


En Juin dernier, lors de notre Test Event, nous avons rassemblé des journalistes et ambassadeurs de tout milieu et de tout niveau pour DECOUVRIR la pratique du gravel et le CONCEPT de notre Gravel Trophy 2020.

Voici le point de vue de l'équipe Grazia (et oui quand même !) sur cette nouvelle pratique !


Par Florence Santrot - Photo : Ugo Richard Photographe

=> https://www.grazia.fr/lifestyle/sport/test-velo-gravel-cyclisme-927970?fbclid=IwAR1xXv5uVxpzSppAiaiWlJJd44Ig_EwywZvPY3ov5KmldrxbAq7a_gj8SrA

Le Gravel c'est quoi ?


C'est un type de vélo, à mi-chemin entre le vélo de route et le VTT. Pour résumer, c'est un vélo de route (avec guidon recourbé) mais avec des pneus plus larges et sculptés et souvent un système de passage des vitesses simplifié. Il permet, lors d'une même sortie, de combiner passages sur route mais aussi sur sentiers, pistes et chemins. Les gravillons ne lui font pas peur (d'où son nom en anglais, qui signifie gravier), de même que les petits obstacles. Sa pratique s'est développée depuis une bonne dizaine d'années dans le Midwest aux Etats-Unis et explose récemment en France.


Quel est l'intérêt du Gravel ?


Souvent moins cher qu'un vélo de route, il s'adapte à presque tous les terrains (on évitera néanmoins les sentiers très perturbés réservés aux VTTistes expérimentés). Simple d'utilisation, fiable et confortable, il permet de faire des sorties longues en toute liberté et d'alterner sans souci portions de route classiques et sentiers en sous-bois par exemple. Il permet de rouler relativement vite sur l'asphalte tout en étant à l'aise sur des terrains un peu plus accidentés. Bref, ce nouveau modèle de vélo jette des ponts entre différentes disciplines cyclistes. D'avantage tourné vers la notion de plaisir que de performance, le Gravel s'adresse aux amoureux de la nature et des sorties outdoor où on part à l'aventure sans trop connaître son parcours à l'avance. Car ce vélo s'adapte à presque tout.


Quel budget pour s'équiper ?


A l'heure actuelle, le premier problème est déjà de trouver ces Gravel en vente. Si de nombreuses marques de vélo ont présenté des modèles de ce type, ils sont encore assez peu disponibles en magasin. Preuve de l'engouement pour cette nouvelle discipline, Decathlon a lancé le Gravel Triban RC 520 (au prix plancher de 999€) mais il est plus simple de le commander en ligne. On trouve également de très bons modèles d'entrée de gamme chez le français Lapierre (Crosshill 500 à 1999€), Scott (Speedster Gravel 30, 1199€), Cannondale (Topstone Disc SE Sora, 999€) ou encore Canyon (Grail AL 6.0, 1199€), parfaits pour débuter dans la discipline. Encore faut-il les trouver...


Concrètement, ça donne quoi ?


Si vous n'êtes pas un spécialiste du vélo de route, que les termes de braquets, tubes, fourches, moyeux, pignons... ne trouvent pas vraiment d'écho chez vous, nulle crainte. Le Gravel s'adresse aussi bien aux spécialistes du ruban d'asphalte qu'aux grands débutants. Et c'est en cela qu'il est intéressant : il n'est pas nécessaire d'avoir une longue expérience de cycliste pour prendre du plaisir. Au contraire, ce vélo est avant tout taillé pour que vous ne vous sentiez pas limité : passage des vitesses simplifié, gros pneus pour une bonne adhérence quel que soit le terrain... le but est de vous inciter à partir à l'aventure pour explorer de nouveaux lieux en empruntant petites routes et chemins non-goudronnés. On se prend vite au jeu et ce sentiment de ne pas être limité est vite grisant. Parfait pour une longue sortie le week-end... voire pour pratiquer le cyclotourisme sur plusieurs jours (on peut accrocher des bagages sur un Gravel).


Et en mode compétition ? S'il existe de nombreuses épreuves aux Etats-Unis, elles sont moins répandues en France. On trouve néanmoins quelques événements un peu partout en France, l'occasion de découvrir une région de manière originale et loin des sentiers battus. D'autant plus que, à l'instar de ce qu'est le trail à la course à pied, les adeptes du Gravel sont moins enclins à regarder le chrono et davantage à admirer le paysage. Une épreuve, notamment, est en train de voir le jour dans le sud de la France, il s'agit du Gravel Trophy. Organisé dans les Alpes-Maritimes, entre mer et montagne entre la station de ski de Valberg et la ville de Vence, il s'agit d'une épreuve sur deux jours avec une nuit en bivouac. Plusieurs parcours, adaptés à tous les niveaux seront dévoilés seulement cinq jours avant l'épreuve, pour garder un peu de mystère. Les vélos Gravel électriques seront même acceptés. Les inscriptions auront lieu à compter du 9 octobre pour une épreuve prévu au printemps 2020.


52 vues